En espagnol Yinkana signifie chasse au trésor. C’est aussi le nom de la jeune marque créée par Malú Lopez qui invite à s’interroger sur notre vie passée à travers notre propre mémoire olfactive. Son travail à la croisée entre bijouterie et parfumerie s’inspire librement du phénomène Proustien, lorsqu’une odeur particulière ramène à la mémoire le souvenir d’un passé ancien. Soucieuse de promouvoir les techniques artisanales traditionnelles, elle confectionne ses pièces à partir de verre soufflé à la main. 


Malú - J’aime et j’admire le charme rayonnant de ce matériau depuis toute jeune. Je pense aussi que tout ce que l’on garde dans une boule de verre confère à l’objet un côté magique, augmente son intérêt...


Originaire d’Espagne, Malú a suivi son intuition en venant s’installer à Berlin qu’elle considère comme le meilleur endroit d’Europe pour la créativité. Elle garde cependant de son pays natale une trace toujours présente :


Malú - Parfois je marche dans la rue ou je prend le métro et soudain une odeur particulière m’interpelle et me fait ressentir de nouveau le bonheur d’avoir quatre an, jouant dans le salon de "La López" , ma meilleure amie d’enfance. Il suffit que quelqu’un passe en portant L’Eau D’Issey, le même parfum que la mère de López avait l’habitude de porter lorsque nous étions enfants.